Mouaad Madri : « Il ne fallait pas que je baisse les bras »

Attaquant du RC Lens, Mouaad Madri a heureusement été ces derniers mois aussi combatif qu’il a pu être malchanceux avec les blessures. Victime d’une fracture de la tête du péroné à la mi-janvier après un quart d’heure pour la venue de Nancy (2-1, 21e journée de Ligue 2) alors qu’il vivait sa première titularisation en Ligue 2 depuis une fracture du tibia survenue en août 2017, il entrevoit le bout du tunnel, cette fois plus court, même s’il faudra encore attendre quelques semaines avant d’envisager de le revoir sur le terrain. Après avoir encaissé le coup de massue, il s’est remis au travail, guidé par un gros mental.

(Source : Lensois.com)

Fil Infos

Daniel Xuereb et le public des JO de 1984 aux Etats-Unis

Passé par le RC Lens entre 1981 et 1986, Daniel Xuereb était un joueur lensois lorsqu’il a été sélectionné pour les Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Avec les Bleus, il remporte la compétition en s’imposant face au Brésil (2-0 en finale) et en marquant le deuxième but français dans un stade de 100 000 spectateurs. L’ancien Lensois revient sur ce match et ce public américain qui découvrait le football, ne manquant pas une petite allusion au public du stade Bollaert-Delelis.

(Source : MadeInLens)

Fil Infos

Ligue 2 – Lens loin devant, le Paris FC bon dernier… le classement des revenus billetterie en 2017-2018

Début mars, la Ligue de football professionnel a publié le rapport de la DNCG pour l’ensemble de la saison 2017-2018 des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Si nous avons déjà réalisé un bilan global de ce rapport pour notre championnat, et que nous avons dressé le classement des clubs qui ont touché le plus d’argent via les droits télévisuels, penchons-nous aujourd’hui sur les revenus liés à la billetterie. Un enjeu important pour la L2, puisque rares sont les formations à savoir remplir leur enceinte le vendredi, samedi ou lundi.

(Source : MaLigue2)

Fil Infos

Philippe Montanier : « Beaucoup de stérilité »

Face au GFC Ajaccio ce lundi, le RC Lens a été complètement transparent, avec peu de danger amené sur le but corse, avant de se réveiller un peu en seconde période une fois mené au score. Pour Philippe Montanier, les Sang et Or ont été beaucoup trop stériles pour espérer mieux sur la pelouse corse. L’entraîneur lensois regrette surtout que, malgré les déclarations d’avant-match, ses joueurs aient encore attendus d’être menés pour se mettre un peu en action.

(Source : MadeInLens)

Fil Infos