« Grande jonction »

Mal en point lors de la saison 2017-2018, le RCL a su, cette année, se réinventer, en s’imposant notamment un changement culturel profond, axé sur la construction maîtrisée de ses succès, plus que sur une vision « à quitte ou double » qui l’a conduite plusieurs fois dans le mur sous la présidence de Gervais Martel. Ce nouveau souffle, qui a régénéré tout le peuple Sang et Or, a même failli suffire pour revoir la L1. Partie remise. 

(Source : Tribune Trannin )

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s