Pour Philippe Montanier, Lens « ne peut pas être considéré comme favori »

C’est l’usage à 24 heures d’un match décisif. Les Troyens et les Lensois se sont renvoyés la balle ce jeudi, à quelques kilomètres d’intervalle puisque les Lensois sont installés dans un hôtel de centre-ville depuis leur victoire à Paris mardi.

(Source : la Voix du Nord )