« Lens ose y croire »

En décrétant l’ouverture de la phase dite du « sprint final », l’entraîneur sang et or Philippe Montanier a tenu un discours audacieux se voulant fédérateur et porteur d’un surplus d’énergie pour ses joueurs comme pour les supporters. Du point de vue du technicien, c’est le moment d’oser y croire.

(Source : Tribune Trannin )